Hugo Aveta

Contenu

Argentine

Hugo Aveta a réalisé des études d’architecture et de cinéma. Il a exposé ses œuvres à de nombreuses reprises : au musée d’Art moderne de Buenos Aires, au musée Caraffa de Córdoba, en Belgique, en Espagne… En 2009, il prend part à la seconde Biennale de MERcosur au Brésil et à la seconde Biennale de la fin du monde Ushuaia. En 2002, il a reçu le prix du Salon national des arts visuels. Ses œuvres font parties des collections du MNBA, Caraffa, MACRO, MAMBA, MOLAS. En 2012, Hugo Aveta a obtenu la subvention des Résidences de Photoquai, pour développer un projet original sur les lieux de mémoire latino-américains.

Liens

Soma, le temps habite

Résidences photographiques 2012

Pour les Résidences de Photoquai, Hugo Aveta étend à d’autres pays d’Amérique latine le travail réalisé jusqu’à présent en Argentine. Il s’agit d’aller à la redécouverte d’un passé commun au chili, à l’Uruguay, à la Bolivie, au Paraguay, en allant sur les traces indélébiles laissées dans des lieux chargés de vie et de mort, tous symboles d’événements sombres de l’histoire du continent sud-américain. Par ce projet - avec la mise en maquette, puis la photographie -, l’artiste souhaite transformer la mémoire collective en histoire.

Série réalisée en 2012-2013.

Hugo Aveta : Soma, le temps habite

Espace soustrayables

Photoquai 2009

L'œuvre de Hugo Aveta s’inscrit dans la pensée contemporaine, en relativisant la prétendue distinction entre réalité et fiction. Ainsi, au lieu de recourir au dramatique stéréotypé de la photographie documentaire latino-américaine, l’artiste compose, par le biais de ses maquettes, ruines mystérieuses, des métaphores de vies menacées par la précarité et la décrépitude. Ces maquettes sont parfois des lieux réels transfigurés par une vision fantasmagorique, parfois des bâtiments ou des édifices imaginaires, dans lesquels l’éclairage tient le premier rôle. Dans une atmosphère qui évoque autant le cinéma d’horreur que la peinture baroque, ces espaces, vidés de toute présence humaine mais peuplés par les lumières et les ombres, sont le théâtre d’un récit aux accents dramatiques.

Série réalisée en 2008.