Images de voyages et d'expéditions

Contenu

Dès les premières explorations, les Européens ont mis en mots mais aussi en images leurs perceptions d’univers et de cultures qui leur étaient inconnus. Ces témoignages se multiplient au 19e siècle avec l’intensification des circulations à travers le monde.

L’invention de la photographie et sa rapide exportation de 1840 à 1860 hors d’Europe, révèlent une mondialisation précoce de ce nouveau mode de représentation. Les photographies sont des témoins et des souvenirs de voyage, outils de documentation fabriquant une image du monde qui se diffuse dans les sociétés savantes, les bibliothèques et les musées d’ethnographie.

Les membres d’expéditions scientifiques, marins doués pour le dessin, artistes en voyage, continuent à emporter avec eux papier, crayon, encre et aquarelle pour dépeindre les peuples et paysages rencontrés. Certains de ces dessins servent ensuite de modèles pour les illustrations gravées des récits de voyage qui sont alors diffusés auprès d’un large public en Europe.

Les acquisitions du musée s’attachent à marquer cette mutation des images et leur dialogue. Chaque voyageur, dessinateur ou photographe, propose une représentation subjective du monde, délivre un imaginaire particulier de ces espaces lointains, où se mêlent émerveillement et curiosité. Les pratiques photographiques locales se sont aussi rapidement développées comme le montrent les premiers daguerréotypistes mexicains et colombiens au milieu du 19e siècle, jusqu’aux premiers clichés du Machu Picchu, au Pérou, produits par un photographe amérindien dans les années 1930.

Vue de l'exposition "20 ANS. Les acquisitions du musée du quai Branly - Jacques Chirac". Du 24 septembre au 31 décembre 2019

1.2 Images de voyages et d'expéditions

1.3.1 Voyages et expéditions : dessins fin 18e - début 19e

1.3.2 Voyages et expéditions : les débuts de la photo de voyage

2.2.3 Ensemble Verniory