Récolement décennal

Contenu

Fixée par la loi du 4 janvier 2002 relative aux musées de France, le récolement consiste à effectuer tous les dix ans un ensemble de vérifications systématiques sur l’ensemble de la collection. Au-delà de l’obligation réglementaire, ces opérations visent à améliorer la gestion et à enrichir la connaissance matérielle et documentaire des collections du musée.

 

Le récolement décennal

Définition

Pour chacun des biens inscrits à l’inventaire du musée, le récolement consiste à vérifier sur pièce et sur place :

  • la présence du bien dans les collections,
  • sa localisation,
  • son état,
  • son marquage,
  • la conformité de son inscription à l’inventaire.

Le premier récolement du musée du quai Branly - Jacques Chirac s’est achevé en 2015 avec un taux de 100%. Débuté en 2016, le second récolement s’achèvera en 2026.

Périmètre 

Le périmètre du second récolement décennal du musée comprend un ensemble de plus de 380 000 œuvres (cliquer pour voir les œuvres dans explorer les collections)

Il inclut les œuvres inscrites à l’inventaire, les œuvres inscrites à l’inventaire rétrospectif et les dépôts dits « entrants » que le musée du quai Branly - Jacques Chirac a fait le choix de récoler également. Cette option permet de s’assurer de la présence et de l’état de l’ensemble des objets placés sous la responsabilité du musée, et de pouvoir ainsi répondre efficacement aux éventuelles demandes des déposants.

Définition des campagnes

Afin d’organiser au mieux l’ensemble des opérations de récolement, neuf campagnes ont été définies par le musée :

  • Réserves générales,
  • Réserves des instruments de musique,
  • Pavillon des Sessions,
  • Plateau des collections,
  • Réserves externes,
  • Dépôts extérieurs,
  • Iconothèque,
  • Nouvelles acquisitions,
  • Echanges et dépôts à l’étranger.

Chacune des campagnes répond à des critères topographiques différents et à des méthodologies de travail adaptées.

Méthodologie de travail

Le récolement décennal est informatisé et réalisé directement sur le logiciel de gestion de collections du musée. Les données sont saisies directement dans la base de données grâce à un formulaire commun à chacune des campagnes.

Le suivi qualitatif de ces opérations, assuré conjointement par les pôles Inventaire et Régie des collections, se poursuit année après année avec une attention constante. Il a permis de résoudre des problèmes documentaires et de procéder à de nombreuses corrections dans l’inventaire.

Parallèlement, diverses opérations de post-récolement se poursuivent en réserves générales (marquage, rapprochements d’éléments, fusions de notices, ré-étiquetage, etc.). L’ensemble de ces opérations concourent à une meilleure gestion des collections.

Vérification des dimensions "in situ" dans les vitrines du plateau des collections

Le récolement décennal en images

© musée du quai Branly, photo Julien Brachhammer