FR

Choisissez votre langue

Télécharger des documents PDF

The Color Line

Les artistes africains-américains et la ségrégation

L’expression « color line », utilisée pour la première fois en 1881 par Frederick Douglass, ancien esclave devenu grand leader de l’abolitionnisme, désigne la ségrégation des Noirs apparue aux États-Unis en 1865, à la fin de la guerre de Sécession. Celle-ci se poursuit jusqu’en 1964 lorsque fut enfin signé le Civil Rights Act mettant un terme, au moins légal, à toutes formes de discrimination. L’exposition au musée du quai Branly et le catalogue qui l’accompagne embrassent l’histoire de près d’un siècle de lutte acharnée des artistes.

Cet ouvrage rend ainsi hommage à une grande variété de formes d’expression, de la peinture à la sculpture en passant par la photographie, la littérature, la bande dessinée, le film et la musique. The Color Line est l’opportunité de (re)découvrir des artistes souvent demeurés marginaux en leur temps mais dont l’histoire de l’art américaine commence depuis 30 ans à mesurer l’importance et l’originalité.

Quatre parties chronologiques divisent l’ouvrage : de la Reconstruction à la Grande Guerre (1865-1918), de l’avènement du New Negro à la Seconde Guerre mondiale (1918-1945), la longue marche vers les droits civils (1945-1964), et enfin du black power à nos jours (1964-2014). Celles-ci sont enrichies d’inserts thématiques sur la musique, la littérature, le sport, ainsi que des encarts sur des artistes emblématiques de chaque période.

Descriptif

24,5 x 29,5 cm • 400 pages • 700 documents • broché • 49 €
Coédition musée du quai Branly - Jacques Chirac / Flammarion 2016
ISBN : 9782081355521