Le 02 mai 2018

L'astrologie en Occident et en Inde

Par Arnaud Esquerre et Catherine Clément

Nous l’inventons chaque jour, le futur, qui par la rêverie, qui par l’écriture. Retour sur la fin des temps ou les robots, les extraterrestres et le Golem rabbinique.

L'astrologie en Occident et en Inde

Cette conférence propose de confronter deux approches de l’astrologie : d’une part la vision scientifique du sociologue Arnaud Esquerre qui questionne et étudie les pratiques de l’astrologie en Occident, d’autre part la vision subjective de Catherine Clément basée sur ses expériences personnelles de l’astrologie en Inde.

Arnaud Esquerre

Né en 1975, Arnaud Esquerre est chargé de recherche au CNRS en sociologie (LESC, Nanterre).
Il a enseigné à Sciences Po Paris et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris). Sa thèse, dirigée par Luc Boltanski, traite de l'émergence en France d'un pouvoir sur le psychisme à travers la lutte contre les "sectes" et la réglementation de la psychothérapie (La manipulation mentale : Sociologie des sectes en France, Fayard, 2009).    
Ses travaux de recherches portent principalement sur les prédictions et les récits d’expériences vécues fantastiques, le rapport aux cendres et aux restes humains, et l’économie de l’art et de la culture. En 2012, il codirige le numéro «Prédictions apocalyptiques et prévisions économiques » de Raisons politiques, qui compare ces deux types de discours sur le futur.
Il est notamment l’auteur des ouvrages Prédire : l'astrologie au XXIe siècle en France (Fayard, 2013), Théorie des événements extraterrestres (Fayard, 2016), Les os, les cendres et l’Etat (Fayard, 2011), et, avec Luc Boltanski, Enrichissement. Une critique de la marchandise (Gallimard, 2017).

Catherine Clément

Née en 1939 à Paris, Catherine Clément, ancienne élève de l’École Normale Supérieure, est agrégée de philosophie. Après douze ans d’enseignement à la Sorbonne, elle devient chef du service Culture au Matin de Paris, puis directrice de l’Association française d’action artistique au ministère des Affaires Étrangères. De 1987 à 1999, elle est en poste à l’étranger, en Inde, en Autriche et au Sénégal. Auteur de documentaires télévisés et de nombreuses émissions radiophoniques, elle a longtemps animé les rencontres du Verger au Festival d’Avignon. Philosophe et romancière traduite en 28 langues, elle a publié une soixantaine d’ouvrages, parmi lesquels : Qu’est-ce qu’un peuple premier ? (2006), L’Inde des Indiens, en collaboration avec André Lewin (2007), La princesse mendiante et Mémoire (2009) ; en 2011  L’appel de la transe et La Reine des cipayes; en 2014, le Dictionnaire amoureux des dieux et des déesses et Aimons nous les uns les autres ; en 2015, elle publie le très documenté Jacques Chirac – vie publique, archives privées, et en 2016, Les Ravissements du Grand Moghol. Son dernier ouvrage : Indu Boy vient de paraitre aux éditions du Seuil. Elle est chargée des programmes de l’Université populaire du quai Branly depuis 2003.

  • Categorie : L’invention du futur
  • Lieu :  Théâtre Claude Lévi-Strauss
  • Dates :
    Le mercredi 02 mai 2018 de 18:30 à 20:00
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T),
    • Handicap moteur
  • Public : Handicap auditif (Boucle à induction magnétique), Handicap moteur, Tous publics
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

audio

00:00 min

Autour de l'événement

Visites guidées, ateliers, concerts, etc.
toutes les activités organisées dans le cadre de l'événement

Autour de l'événement