La réserve des intruments de musique

Contenu

La réserve des instruments de musique réorchestrée !

Imaginée par Jean Nouvel, la réserve des instruments de musique est une pièce maîtresse de l’architecture du bâtiment, comme une fenêtre ouverte sur les coulisses du musée. D’importants travaux sont aujourd’hui entrepris pour améliorer les conditions de conservation et de manipulation des œuvres. Un vaste programme de restauration, portant sur une centaine d’œuvres, sera parallèlement engagé le temps du chantier.

Le projet en chiffres

  • 24 mètres : hauteur de la tour des instruments
  • 16 mètres : diamètre de la tour des instruments
  • 700 m² : surface de réserves visibles
  • 10 000 : instruments conservés dans la tour (environ 3 850 proviennent d’Afrique, 2 600 d’Asie, 2 450 d’Amérique parmi lesquels on compte 900 pièces préhispaniques, 600 instruments originaires d’Océanie et 500 d’Insulinde)
  • 4 : familles d’instruments : aérophone, cordophone, membranophone et idiophone

Les améliorations apportées

Les travaux font suite aux études menées par le pôle de conservation-restauration et la régie des collections du musée. Ils visent, d’une part, à améliorer les conditions de conservation des œuvres (réduction du risque incendie, lutte contre l’empoussièrement, amélioration des conditions climatiques…). Ils permettront, d’autre part, d’améliorer les conditions de manipulation des pièces (amélioration de la circulation, adaptation de l’éclairage, reprise des postes de travail…).

Le calendrier prévisionnel du chantier

Avril 2019 à début 2020.