Page édito classique - 24/07/2015

Formation

Contenu

Sur le continent africain, le moment de l’initiation marque un passage obligatoire pour chaque individu. Pour certains pays d’Afrique de l’Ouest, c’est l’initiation Poro qui joue un rôle primordial dans plusieurs communautés dans la région. L’exposition porte plus précisément sur les sociétés secrètes des forêts guinéennes : Libéria, Guinée, Côte d’Ivoire.

Le terme générique de Poro

Chez les Toma

Le terme générique désignerait chez les Toma « le masque ». La manifestation du pouvoir, que détiennent uniquement certains individus, est matérialisée par des objets qui interviennent dans l’initiation, et en tout premier lieu, les masques qui jouent un rôle essentiel. Les Toma – aussi appelés Loma – sont considérés en Afrique de l’Ouest comme les créateurs du Poro, organisation qui aurait été instaurée vers le XVIe siècle. Le Poro a ensuite été adopté et adapté par d'autres populations, plus ou moins proches géographiquement des Toma.

L’exposition évoque l’origine du système initiatique du Poro, la cérémonie d’initiation et enfin l’histoire de la collecte et de la collection de ces objets dont la force réside dans le secret. Elle rassemblera de nombreux masques liés à l’initiation, et en particulier les différents types de masques des Toma, ainsi que d’autres objets, masques miniatures, figurines et statues, relatifs à ces sociétés à mystères.

audio mp3 - titre

audio

Autour de l'exposition

Événements, visites guidées, ateliers, concerts - toutes les activités organisées autour de l'exposition

En partenariat avec