© musée du quai Branly - Jacques Chirac

Bourses de recherches doctorales et postdoctorales

Contenu

Bourses de recherche doctorales et postdoctorales 2019-2020

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac propose chaque année des bourses doctorales et postdoctorales destinées à aider des doctorants et de jeunes docteurs à mener à bien des projets de recherche originaux et innovants. Les disciplines concernées sont : l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie (à partir du néolithique), la sociologie, les arts du spectacle.

Les domaines de recherche privilégiés sont : les arts occidentaux et extra-occidentaux, les patrimoines matériels et immatériels, les institutions muséales et leurs collections, la performance rituelle, la technologie et la culture matérielle. Les projets particulièrement susceptibles de tirer parti de l’environnement du musée du quai Branly – Jacques Chirac (collections, archives, médiathèque, communauté scientifique) seront examinés avec la plus grande attention.

Au cours de l’année, les candidat(e)s sélectionné(e)s présenteront un article destiné à être soumis à publication scientifique dans le cadre du séminaire interne du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Les post-doctorant(e)s bénéficieront d’un soutien financier pour une mission de terrain d’un mois et participeront à l’organisation d’une journée d’études sur la thématique annuelle de recherche.  Les lauréat(e)s devront fournir au département de la Recherche et de l’Enseignement un rapport d’activité détaillé de leurs recherches au terme de la bourse.

Les bourses doctorales

Quatre bourses doctorales sont destinées à soutenir des doctorant(e)s en fin de thèse inscrit(e)s au moins en troisième année pour l’année universitaire 2019-2020 (dans une université française ou étrangère). Ces bourses sont une aide à la rédaction et excluent les recherches de terrain et d’archive. Elles concernent uniquement des thèses portant sur des sociétés extra-européennes.

Ces bourses doctorales sont attribuées pour une durée de 12 mois non reconductible, du 1er octobre au 30 septembre. Elles seront en 2019 d’un montant mensuel de 1300 euros net. Elles sont allouées après évaluation des dossiers et audition des candidats sélectionnés par le Comité d’évaluation scientifique du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Ces auditions auront lieu à la fin du mois de juin (date précisée ultérieurement) au musée du quai Branly ou par visioconférence. Aucune condition de nationalité n’est exigée.

Les bourses postdoctorales

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac propose cinq bourses postdoctorales à de jeunes docteurs pour élaborer collectivement un programme de recherche d’un an sur la thématique « Circulation des objets et des images ».

Chacun de ces termes doit être entendu dans son sens le plus large pour examiner toutes leurs relations possibles : on entend ainsi par « objets » l’ensemble des artefacts présents dans les collections muséales, en France et à l’étranger, et par « images » toutes formes de présence visuelle ou sonore : peintures, arts graphiques, photographies, cinéma, enregistrements... L’étude de leur circulation s’attachera à décrire des trajectoires – contextes de production et d’acquisition, points de départ, moyens de transport, vitesse, seuils de transformation, blocages, points de tension et éventuels retours – qui dévoilent des formes passées ou présentes de la globalisation des cultures et de l’universalité des musées.

Une attention particulière sera accordée aux dossiers dont le sujet d’étude porte sur :

  • Les collections extra-européennes, en particulier celles du musée du quai Branly – Jacques Chirac (notamment les tessons, armes, poteaux, bateaux, instruments de musique), et leur parcours
  • La sauvegarde du patrimoine culturel brésilien suite à la destruction du musée national de Rio de Janeiro
  • L’iconographie coloniale et des migrations

Ces bourses postdoctorales sont attribuées pour une durée de 12 mois reconductible une fois, du 1er octobre au 30 septembre, et seront en 2019 d’un montant mensuel de 2 111,09 € brut (sous forme d’un CDD). Elles sont allouées après évaluation des dossiers et audition de 10 candidats sélectionnés par le Comité d’évaluation scientifique du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Ces auditions auront lieu à la fin du mois de juin (date précisée ultérieurement) au musée du quai Branly ou par visioconférence.

Aucune condition de nationalité n’est exigée. En revanche, les candidat(e)s devront avoir un niveau académique, écrit et oral, en français et en anglais. Les candidat(e)s peuvent solliciter cette bourse jusqu’à cinq ans après la soutenance de leur thèse, c’est-à-dire pour des thèses soutenues depuis le 1er janvier 2014. Ils/elles ne pourront prendre leurs fonctions au musée que sur présentation de leur attestation de doctorat, ou le cas échéant, de leur pré-rapport de soutenance.

Lauréats des bourses doctorales 2019-2020

Sur décision n° D35/385 du Président du musée du quai Branly- Jacques Chirac, ont été déclarés lauréats des bourses doctorales pour une durée de 12 mois à compter du 1er octobre 2019

  • Solenne Couppe, anthropologue, EPHE, « Construire un catholicisme mélanésien : la localisation de l'église romaine sur l'île de Nouvelle-Bretagne (Papouasie Nouvelle Guinée) »
  • Maurizio Esposito La Rossa, anthropologue, EHESS, « Descendants de l'or et descendants de l'argent. Pouvoir souverain et reliques royales chez les Sakalava du Boina (Baie de Loza, Madagascar) »
  • Julie Graff, historienne, muséologue, Université de Montréal/EHESS, « Transformations muséales dans l'Inuit Nunangat : des réseaux de continuité culturelle »
  • Houenoukpo Tokannou, archéologue, Paris 1, « Structuration de l'espace sous le magistère du roi Agaja (1708-1740) : une contribution à la connaissance des palais du royaume du Danxomè »

Liste complémentaire

  • Elie Pinta, archéologue, Paris 1, « Provenance, gestion et transformation du bois dans la société norroise du Groenland entre le Xe et le XVe siècle : circulation et exploitation des matières ligneuses dans l'Atlantique Nord et l'Arctique oriental »
  • Alejandra Roche Recinos, anthropologue, Université Brown (USA), « Ancienne économie maya dans le royaume du Piedras Negras »

Lauréats des bourses POST-doctorales 2019-2020

Sur décision n° D35/385 du Président du musée du quai Branly- Jacques Chirac, ont été déclarés lauréats des bourses post-doctorales pour une durée de 12 mois à compter du 1er octobre 2019 :

  • Benjamin Balloy, historien et anthropologue, EHESS, « Dépaysement des formes circulées. De la part métisse des cartes de l'Amérique du Nord (16e-19e) aux notions amérindiennes de cartographie dans les objets et les images des collections américaines »
  • Giovanna Capponi, anthropologue, Centre français de recherche en sciences sociales, Prague, « Détritus sacré : la trajectoire des artefacts religieux afro-brésiliens à l'ère de l'environnementalisme »
  • Maria Luisa De Souza Lucas, anthropologue, musée national, Rio de Janeiro, « Une route à voies multiples : nouvelles et anciennes formes de circulation d'objets et d'images chez les Gens du Centre (Amazonie occidentale) »
  • Francesco Gusella, historien, Université de Rome La Sapienza, « Entre dispersion et diaspora : l'art de l'ivoire dans une perspective post-coloniale (Goa, 1961-2020) » (démissionnaire)
  • Olivia Le Grip, anthropologue, Lyon 2, « Perles et objets perlés à Madagascar. Usages, productions et circulations du marché au musée » (démissionnaire)

Liste complémentaire

  • Juan Melendez, archéologue, Université du Missouri, « La circulation préhispanique de jade dans la fabrication des masques en mosaïque dans la région maya » (admis en liste principale)
  • Cyril Menta, anthropologue, Laboratoire d’Anthropologie Sociale, « Un second souffle. Aérophones indigènes en circulation dans la région du Nordeste du Brésil » (admis en liste principale)

Lauréats des Bourses doctorales et postdoctorales

2018 - 2019

Procès-verbal du Comité d'évaluation scientifique du 14/06/2018

Ordre du jour : attribution des bourses doctorales et postdoctorales du musée du quai Branly - Jacques Chirac pour l'année 2018 - 2019.

A l'issue des délibérations du Comité d'évaluation scientifique, ont été déclarés lauréats pour l'année 2018 - 2019 :

Bourses doctorales

  • David Andolfatto
  • Archéologie du Népal occidental. Représentation du pouvoir et de la religion entre le XIIe et le XVIe siècle
En savoir plus
  • David Chaunu
  • Histoire connectée
  • Empire en archipel. Les relations interimpériales dans la Caraïbe : perspectives française, anglaise et espagnole (1655-1713)
En savoir plus
  • Tonda Maheba
  • Sociologie du don de sang au Gabon
  • L’Etat vampire au Gabon. Dons du sang, politiques de la vie et valeur du sang.
En savoir plus
  • Aline Pighin
  • Modernités plastiques congolaises. Fabrique d’une esthétique, circulations artistiques et (ré)inventions des patrimoines en Afrique centrale, 1940-1970
En savoir plus

Procès-verbal du Comité d'évaluation scientifique du 27/06/2018

Ordre du jour : attribution des bourses doctorales et postdoctorales du musée du quai Branly - Jacques Chirac pour l'année 2018 - 2019.

A l'issue des délibérations du Comité d'évaluation scientifique, ont été déclarés lauréats pour l'année 2018 - 2019 :

Bourses postdoctorales

  • Emanuela Canghiari
  • Objets profanes. Création et circulation de répliques sur le marché de l’art péruvien
En savoir plus
  • Hadrien Collet
  • Le Takrūr Territoire mental et région savante : Un cadre nouveau pour l’historiographie soudanienne occidentale (XVIIe-XIXe siècle)
En savoir plus
  • Marian Nur Goni
  • Histoire de la photographie
  • La collection de Joseph Murumbi (1911-1990) : une « histoire vagabonde » des arts africains
En savoir plus
  • Konrad Rybka
  • Tracing the circulation of manioc processing tools in Amazonia through museum objects and language
En savoir plus
  • Leandro Varison Costa
  • Propriété ou culture ? Négocier le statut juridique du patrimoine autochtone au sein de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle
En savoir plus