Bourses de la Fondation Martine Aublet

Contenu

La Fondation Martine Aublet, sous l’égide de la Fondation de France, continue à offrir pour l’année universitaire 2017-2018, douze bourses de recherche doctorale à des étudiants inscrits en troisième cycle dans un établissement d’enseignement supérieur français ou en co-tutelle avec une université étrangère. Elle crée cette année dix bourses de Master.

 

BOURSES DOCTORALES

Il s’agit de bourses de début de thèse (première et deuxième année de 3° cycle) destinées à financer exclusivement des recherches de terrain d’au moins six mois en Afrique, en Asie, en Océanie, au Moyen-Orient, dans l’Océan Indien et les Amériques amérindienne, latine et caribéenne.

Les disciplines concernées sont l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’ethnolinguistique, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, et la sociologie.

Si l’appel à candidatures est ouvert à tous les domaines thématiques de recherche, il est impératif que la méthodologie d’enquête soit qualitative et relève de l’observation participante ethnographique, du traitement d’archives et de la documentation historiographique (collections comprises), de la participation à des chantiers de fouilles archéologiques ou bien de la conduite d’entretiens thématiques et directifs.

Ces bourses sont attribuées pour une durée de 12 mois non reconductible, du 1er novembre au 31 octobre. Elles sont chacune d’un montant global de 15000 euros, versé en deux fois. Elles sont allouées après évaluation et sélection des dossiers par le Comité des rapporteurs et le Conseil Scientifique de la Fondation Martine Aublet, et validation par le Conseil d’administration de la Fondation.

Aucune condition de nationalité n’est exigée.

Les lauréats seront tenus de remettre à la Fondation un premier rapport succinct de leurs travaux à mi-parcours de leur recherche. Un second rapport, qui prendra la forme d’un court article, sera publié dans les Annales de la Fondation Martine Aublet.

BOURSES DE MASTER

Il s’agit de bourses de 1ère ou de 2nde année de Master destinées à financer exclusivement des recherches de terrain d’environ un mois en Afrique, en Asie, en Océanie, au Moyen-Orient, dans l’Océan Indien et les Amériques amérindienne, latine et caribéenne.

Les disciplines concernées sont l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’ethnolinguistique, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, et la sociologie.

Si l’appel à candidatures est ouvert à tous les domaines thématiques de recherche, il est impératif que la méthodologie d’enquête soit qualitative et relève de l’observation participante ethnographique, du traitement d’archives et de la documentation historiographique (collections comprises), de la participation à des chantiers de fouilles archéologiques ou bien de la conduite d’entretiens thématiques et directifs.

Le projet de recherche initié par le Master doit contribuer à enrichir les connaissances sur les collections extra-européennes des musées français.

Ces bourses sont attribuées sous la forme d’un chèque d’un montant de 1500 euros versé en une fois. Elles sont allouées au mois de novembre après évaluation et sélection des dossiers par le Comité des rapporteurs et le Conseil Scientifique de la Fondation Martine Aublet, et validation par le Conseil d’administration de la Fondation.

Aucune condition de nationalité n’est exigée.

MODALITES D’ENREGISTREMENT DES CANDIDATURES

Les demandes de bourses de recherche doctorale et de Master doivent être établies suivant un formulaire à télécharger ici durant la période de l’appel à candidature :

Formulaire de demande de bourse de recherche Doctorale de la Fondation Martine Aublet

Formulaire pour une demande de bourse de Master de la Fondation Martine Aublet

Le dossier de candidature aux bourses doctorales devra être accompagné d’une lettre du directeur de thèse arguant de la qualité du projet présenté.
Le dossier de candidature aux bourses de Master devra être accompagné d’une lettre du directeur de Master attestant de l’inscription en Master.

Pour être enregistré, le dossier de candidature complet doit obligatoirement faire l’objet d’un double envoi  avant le 12 juin 2017 à minuit :

- par voie électronique, à l’adresse suivante : bourses.martineaublet@quaibranly.fr . Les différents documents seront regroupés en un unique fichier pdf intitulé de la façon suivante NOMDUCANDIDAT_bourseFMA_DOC_2017.pdf ou NOMDUCANDIDAT_bourseFMA_MASTER_2017.pdf 
L’ensemble du dossier de candidature ne dépassera pas 5Mo.

- par courrier postal (avec mention ‘Candidature Bourses Fondation Martine Aublet’ portée sur l’enveloppe), avec le formulaire de candidature daté et signé, à l’adresse suivante :

Fondation Martine Aublet
Département de la recherche et de l’enseignement
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
222, rue de l’Université
75343 Paris Cedex 07

L’envoi par courrier postal est exigé parallèlement à l’envoi électronique pour des raisons d’ordre juridique et archivistique


Tout dossier incomplet sera écarté.

Les étudiants qui comptent s’inscrire en première année de thèse à la rentrée universitaire 2017 devront joindre à leur dossier de candidature une attestation de leur futur directeur de thèse confirmant leur inscription. Ils devront nous faire parvenir la copie de leur carte d’étudiant en septembre.
Les étudiants qui comptent s’inscrire en première année de master à la rentrée universitaire 2017 devront joindre à leur dossier de candidature une attestation de leur futur directeur de master confirmant leur inscription. Ils devront nous faire parvenir la copie de leur carte d’étudiant en septembre.

La liste des candidatures admises à concourir sera affichée sur le site web du musée du quai Branly-Jacques Chirac durant la première semaine de juillet 2017.

La liste des lauréats sera affichée sur le site web du musée du quai Branly-Jacques Chirac et diffusée à la fin du mois de septembre 2017. La cérémonie de remise des bourses aura lieu au début du mois de novembre.

Lauréats des 12 bourses de terrain de la Fondation Martine Aublet 2017-2018

Liste principale

ARAZI Eliran
Anthropologie sociale, EHESS, Paris / Université hébraïque de Jérusalem (HUJI)
Comment l’honneur s’anime-t-il en Amazonie ? : relations entre évaluation sociale et pouvoir chez le Cabiyari (nord-ouest de l’Amazonie, Colombie)

ATTALAH Nadine
Histoire de l’art, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Les femmes, l’art et la nation. Une histoire des expositions des artistes femmes d’Égypte (1952-1975)

BOURGEOIS Fiorella
Sociologie, EHESS, Paris
« Fork the government » : le rôle des civic tech et de l’openness dans l’expérimentation démocratique. Le cas de la communauté g0v 零時政府 à Taiwan

BRAHIMI Atlal
Histoire, EHESS, Paris
Les confluences de l’art moderne et contemporain algérien depuis 1962 : constructions identitaires, politique et histoire

CAPOVA Iva
Sociologie, École Normale Supérieure de Paris
Le palier de l’entrée à l’école : une reconfiguration du familialisme rural indien

CHOIMET Gabrielle
Archéologie, Université Paris IV– Sorbonne
L’habitat urbain, villageois et isolé de Nubie et du Soudan central à l’époque méroïtique

FORTIN Laura
Anthropologie, EHESS, Paris
Femmes et transformation du coton au Burkina Faso : traditions et évolutions

JOECK Samantha
Anthropologie sociale, EHESS, Paris
Interactions et structures genrées de l’espace social : retours sur une communauté urbaine en Colombie

NEZA Magnifique
Anthropologie, EHESS, Paris
"La folie des massacres." Enquête ethnographique sur la santé mentale au Rwanda après le génocide des Tutsi de 1994

PRADIER Baptiste
Archéologie, Université Paris X Nanterre La Défense
Archéologie funéraire de la région centrale du Myanmar (Birmanie)-(ca 1100 aec-600ec) : mobilités et dynamiques culturelles

THERY Aël
Sociologie, EHESS, Paris
Le paradoxe du cuisinier en Chine contemporaine : ouvrier culinaire et artisan de la nation

WANG Jiao
Anthropologie, EHESS, Paris
Patrimoine naturel et culturel à Kinmen (Taïwan) : La construction d'une identité collectiveaux frontières de la Chine

Liste complémentaire

COSIAUX Ariane
Ethnoécologie, MNHN
Histoire des paysages des Hauts-Plateaux de l’Ouest camerounais : dynamiques spatiotemporelles de l’utilisation et de la gestion des raphiales à Raphia mambillensis en pays Bamiléké

GONZALEZ Léonor
Anthropologie, EHESS, Paris
Une ethnographie politique des usages de la ville au quotidien. Les microbus à Mexico

Lauréats des 12 bourses de master de la Fondation Martine Aublet 2017-2018

Liste principale

BOCCARA Alice
Ethnomusicologie, Université Lyon 2 (Louis Lumière)
Le choro : hybridations, transferts culturels, métissages et identité nationale au Brésil, 1870-1930

DE ANDREIS Sonia
Archéologie, Paris 1- Panthéon Sorbonne
Technologie céramique dans la zone tairona

DESPORTES Coline
Histoire de l’art, Paris 1- Panthéon Sorbonne
Les expositions des maîtres de la peinture moderne occidentale à Dakar sous la présidence de Léopold Sédar Senghor (1960-1980)

GIESE Héloïse
Ethnolinguistique, Université Aix-Marseille
Analyse ethnolinguistique des greetings en wolof au Sénégal

GILBERT Clara
Anthropologie, EHESS, Paris
Pratique et transmission du wayang topèng (« théâtre masqué ») à Java Centre (Yogyakarta)

HRYSIEWICZ Blandine
Archéologie, Université Paris-Nanterre La Défense
La néolithisation de la péninsule Thaï-Malaise

MUSCO Jonas
Histoire, EHESS, Paris
« Ces Naturels ont beaucoup de peine à se retenir de rire ». Langue et altérité dans la vallée du Mississippi, 1682-176

NABART Virginie
Archéologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Étude géoarchéologique de la côte nord de Java centre, Indonésie

ORSINET Jessica
Anthropologie, Université Paris-Nanterre La Défense
Les danses bèlè de Martinique: d’une ethnographie formelle et culturelle vers des questions d’enjeux identitaires et patrimoniaux

VILLARET Rébecca
Anthropologie, EHESS, Paris
Ethnographie des technologies de pouvoir à la frontière indo-birmane (Nagaland)

Liste complémentaire

LAURENT Anne-Sophie
Archéologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Les parures métalliques de Byblos