FR

Choisissez votre langue

Télécharger des documents PDF

La Statue

suivi de La Vie de L. B. Alberti par lui-même

La Statue

suivi de La Vie de L. B. Alberti par lui-même

Humaniste célèbre de la Renaissance italienne, auteur d’un De pictura et d’un De re aedificatoria devenus des ouvrages de référence de l’histoire des arts, mathématicien et géomètre accompli, témoin et partie prenante des débats sur la perspective et la vision naturelle, Alberti est aussi l’auteur d’un De statua. Depuis 1869, date de l’unique et peu fidèle traduction française de l’ouvrage, ce texte important, ici présenté dans une édition critique bilingue, était resté inédit – tout comme La Vie d’Alberti par lui-même que nous publions pour la première fois, avec quelques lettres.

Au fil du volume, le portrait de l’un des artistes et des penseurs illustres de la Renaissance selon Vasari, homme universel que Burckhardt considérait comme une figure exemplaire des grandes individualités de l’histoire de l’Occident, se fait plus précis et plus attachant. Le De statua, entre statuaire antique et sculpture moderne, texte théorique et technique à la fois, deviendra un élément décisif des réflexions actuelles sur la sculpture, sa définition et ses fonctions.

Les auteurs

Né en 1943 à Lucerne (Suisse), Oskar Bätschmann, professeur émérite d’histoire de l’art à l’université de Berne, enseigne à l’Institut suisse pour l’étude de l’art à Zurich. Il est membre de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales et de l’Aceademia Europea de Londres. Il a été membre du conseil scientifique d’importantes institutions en France et en Italie (Inha de Paris, Institut Max-Planck pour l’histoire de l’art à Rome et à Florence). On lui doit l’édition de nombreux écrits d’Alberti (De statua, De pictura, Elementa picturae, 2000, et Della pittura, 2002). Il a aussi publié, notamment, Poussin, dialectiques de la peinture (Flammarion, 1994, rééd. 2010) et Hans Holbein (Gallimard, 1997).

Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm), agrégé de philosophie, Dan Arbib prépare une thèse sur l’infini chez Descartes et les médiévaux sous la direction de Jean-Luc Marion. Il est actuellement pensionnaire de la Fondation Thiers (Cnrs), secrétaire scientifique du Bulletin cartésien et membre du comité éditorial des Œuvres d’Emmanuel Levinas (Grasset / Imec) ; il a notamment dirigé le volume « Actualité de l’infinité divine aux XIIIe-XIVe siècles» des Études philosophiques (PUF, 2009/4).

Agrégée d’histoire, Aude-Marie Certin enseigne l’histoire médiévale à l’université Paris Diderot-Paris 7. Doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales, elle prépare, sous la direction de Pierre Monnet et de Jean-Claude Schmitt, une thèse sur la mémoire familiale dans les livres de famille et les autobiographies de l’Allemagne du Sud (fin XIVe milieu XVIe siècle).

Descriptif

  • Format : 19 x 20 cm
  • Nombres de pages : 204
  • 16 illustrations noir et blanc
  • ISBN : 978-2-7288-0450-4
  • Prix : 24.40 €