Un voyage autour du monde (1840-1856) : René Gillotin

Du 15 juillet au 8 septembre 2013

Contenu

Un voyage autour du monde (1840-1856) : René Gillotin

du 15 juillet au 8 septembre 2013

De 1840 à 1856, l’officier de marine René Gillotin parcourt le monde. Durant 16 ans, lors de ses heures de repos, il dessine un monde en pleine transformation marqué par la révolution industrielle, l’invention du bateau à vapeur, les débuts de la photographie, l’expansion européenne… Son reportage graphique de plusieurs centaines de dessins débute à Constantinople en 1840 et se termine avec la guerre de Crimée (1853-1856), premier conflit où un photographe reçoit la mission de réaliser un reportage photographique– et non pas un dessinateur - mettant ainsi un terme à la tradition des dessins de voyages des Lumières et dont Gillotin s’est imprégnée. 

C’est en 1833, à peine âgé de 19 ans, que René Gillotin quitte pour la première fois la France en direction de l’Amérique du Sud. Des premières années de sa carrière maritime il ne reste pourtant aucune trace. Ce n’est que sept ans plus tard, en 1840, aux pays du Levant, que débute son reportage graphique. A partir de cette année René Gillotin ne cessera de dessiner: paysages idylliques tahitiens, ruelles étroites d’Istanbul, villages Fang cachés dans la forêt gabonaise, Marquisiens tatoués, groupes d’enfants du Sénégal, tahitiennes habillées en robes missionnaires… Les dessins, journal intime d'un marin breton, fragments de voyages, témoignent, au bout du crayon, des mondes traditionnels et de leurs transformations.

Présentation réalisée par Nanette Snoep, responsable de l’Unité patrimoniale des collections Histoire en 2013.

René Gillotin, Maré-Maré, orateur de la reine, Dessin réalisé lors de la Campagne dans le Pacifique sur le Virginie le long des d'Amérique du Sud, puis aux îles Marquises, à Tahiti et aux îles Hawaï, de juillet 1844 à février 1848, Inv.70.2006.11.68 © musée du quai Branly

L'accrochage en images

×

La boite arts graphique. « Un voyage autour du monde (1840-1856) : René Gillotin ». Du 28 juillet au 09 septembre 2013.

© musée du quai Branly, photo Cyril Zannettacci