Le 12 déc. 2024

Le Dahomey cérémoniale, Le cinéma de Francis Aupiais

Rencontre avec Gaetano Garcia autour de son livre publié aux éditions Hémisphère en présence de Gaëlle Beaujean, accompagnée de la projection du documentaire "Le Dahomey cérémoniel de Francis Aupias" (G. Garcia, 2022, 30 min)

à propos du livre

"En 1930, le missionnaire et ethnologue Francis Aupiais tourne au Dahomey (Bénin actuel), avec son opérateur Frédéric Gadmer, Le Dahomey chrétien et Le Dahomey religieux. Deux films, réalisés dans le cadre du programme des Archives de la Planète créées par l’homme d’affaires Albert Kahn, qui distinguent les rituels d’un monde  « païen » et ceux d’un monde en cours de christianisation, et que Gaetano Ciarcia fait dialoguer, interrogeant ainsi une histoire de la conversion africaine en situation coloniale.

Pour Aupiais, les cérémonies vodun sont les traces d’une révélation monothéiste perdue que l’entreprise évangélisatrice se propose de régénérer. Ses mises en scène cinématographiques de la vie religieuse locale et des fêtes de la Sainte Jeanne d’Arc ou de l’Épiphanie sont ici analysées en tant qu’archives des rapports de domination, mais aussi de l’utopie d’un « nouveau monde ancien », à la fois « traditionnel » et territoire catholique de l’empire français.

Par sa reconnaissance ambiguë des qualités morales et esthétiques des coutumes populaires dahoméennes, l’œuvre d’Aupiais présage l’avènement d’un imaginaire patrimonial du vodun au Bénin. Fruit d’enquêtes ethnographiques effectuées entre 2005 et 2012, la dernière partie de ce livre est consacrée à l’« après-Aupiais » : une généalogie, allant des écrits et images produits par le missionnaire et par d’autres ethnologues à l’institution contemporaine des cultes vodun comme supports d’une mémoire culturelle."

A propos du film projeté

'Entre janvier et juin 1930, dans le cadre du programme des Archives de la Planète créées par l’homme d’affaires Albert Kahn, le missionnaire Francis Aupiais effectue, avec l’opérateur Frédéric Gadmer, le tournage de deux séries d’images muettes le Dahomey religieux et le Dahomey chrétien.  À travers une restitution croisant les extraits des deux corpus avec la parole d’Aupiais consignée dans ses écrits, le film d’archives Le Dahomey cérémoniel de Francis Aupiais, interroge la problématique d’une situation religieuse coloniale. À rebours de la division cinématographique conçue par Aupiais entre l’existence d’un monde « païen » ancien et d’un monde « nouveau » en cours de christianisation, le documentaire propose l’hypothèse qu’une telle division, au lieu de dissimuler les interactions entre deux Dahomey, peut nous les restituer en tant que composantes dramatiques (au sens théâtral) d’une entreprise évangélisatrice qui, sur le terrain, était confrontée à la vivacité des cultes locaux. La mise en perspective comparative de scènes disséminées entre les deux corpus questionne in fine les syncrétismes à l’œuvre non seulement dans le projet ethnologique (du) missionnaire, mais aussi dans les pratiques de ses interlocuteurs dahoméens. Si ces derniers sont pris par un mouvement sociétal de conversion au catholicisme, ils sont aussi les acteurs d’un processus de transformation des cultes locaux en bien culturels. '

Aller plus loin

  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

  • Lieu :  Salon de lecture Jacques Kerchache
  • Dates :
    Le jeudi 12 décembre 2024 de 18:00 à 19:30
  • Accessibilité :
    • Handicap auditif bim (T),
    • Handicap moteur
  • Public : Tous publics
  • Categorie : Les RDV du salon de lecture Jacques Kerchache

Autour de l'événement

Visites guidées, ateliers, concerts, etc.
toutes les activités organisées dans le cadre de l'événement

Autour de l'événement