Fondation Linklaters

Contenu

Fondation Linklaters

En cohérence avec les initiatives menées jusqu’à présent et les valeurs d’innovation et de créativité du cabinet, la Fondation Linklaters, présidée par Anne Wachsmann-Guigon, lancée en 2015, agit selon deux piliers : la pédagogie solidaire visant à lutter contre les différentes formes d’exclusion par l’éducation (soutien de l’Ecole de la 2ème chance, de la Cité Internationale Universitaire, du Réseau Etincelle…) et le mécénat culturel qui valorise le développement artistique tant en terme de créativité (partenaire de l’exposition David Hockney au Centre Pompidou en 2017) que d’éducation (Le Bal et La Source). 

En parallèle à ce soutien muséal et institutionnel, l’engagement culturel de la Fondation se manifeste aussi par la constitution, depuis 2010, d’une collection de photographies contemporaines exposées dans ses locaux. les acquisitions récentes incluent des œuvres de la série Yokainoshima de Charles Fréger exposées aux Rencontres d’Arles en 2016, des photos issues de la série La France de Raymond Depardon ainsi qu’une œuvre de la série Parcours muséologique revisité (Versailles) de Robert Polidori.

En 2022, la Fondation Linklaters apporte son soutien au programme hors-les-murs du musée du quai Branly - Jacques Chirac envers les publics sous main de justice, et plus particulièrement aux actions destinées aux femmes détenues. Grâce à ce soutien, des conférences, séances contées, ateliers pratiques et sorties au musée du quai Branly - Jacques Chirac pourront être organisés pour le personnel pénitentiaire et les participantes.

En savoir plus sur La Fondation d’entreprise Linklaters