Bourses de la Fondation Martine Aublet

Contenu

Appel à candidature année universitaire 2021-2022

Depuis 2011, la Fondation Martine Aublet, sous l’égide de la Fondation de France, travaille étroitement avec le Département de la recherche et de l’Enseignement qui, au sein du Musée du quai Branly - Jacques Chirac, a vocation à renforcer les liens entre patrimoine et université, entre le domaine de l’art et celui de la science, en privilégiant une approche interdisciplinaire. Depuis 10 ans, ce sont plus de cent cinquante boursiers qui ont bénéficié de cette aide à la recherche. La Fondation a la volonté de poursuivre et d’amplifier son action, et continue cette année à soutenir la jeune génération de chercheurs en finançant de nombreuses bourses de recherche doctorale et de master.

Bourses de recherche doctorale

La Fondation a ainsi créé des bourses de recherche doctorale d’un montant de 15.000 € destinées à financer les recherches sur le terrain de douze étudiants entamant leur première ou deuxième année de thèse en septembre 2021. Ces bourses, non reconductibles, doivent comprendre un temps de terrain d’au moins 6 mois compris entre le 1er octobre de l’année en cours et le 30 septembre de l’année suivante. Les travaux doivent se concentrer sur le patrimoine matériel et immatériel extra-occidental. La méthodologie d’enquête doit être qualitative et relever de l’observation participante ethnographique, du recueil de corpus ethnolinguistiques, du traitement d’archives et de la documentation historiographique (collections comprises), de la participation à des chantiers de fouilles archéologiques (et de post-fouilles) ou bien de la conduite d’entretiens thématiques. La Fondation a créé en 2017 des prix pour aide à la publication (prix dits « de thèse ») d’un montant de 5000 € récompensant chaque année des lauréats ayant soutenu leur thèse et dont le projet se distingue par son intérêt scientifique, son originalité et sa capacité à intéresser un large public.

Bourses de master

La Fondation a aussi créé en 2017 des bourses de master d’une valeur de 2.000 € afin de suivre de manière plus globale le parcours des étudiants. Ces bourses, destinées à réaliser une première recherche à l’étranger (hors Europe), sont attribuées sous la forme d’un chèque versé en une fois. À partir de cette année, douze candidats au lieu de dix jusqu’alors, seront sélectionnés. Le projet de recherche initié par le master doit contribuer à enrichir les connaissances sur les collections extra-occidentales des musées français (mêmes grandes aires culturelles et même méthodologie que les bourses doctorales).

Modalités pratiques

Afin d’assurer le rayonnement et la légitimité scientifique des bourses de la Fondation, le système d’évaluation des candidatures comprend deux instances : la première est constituée d’un comité de rapporteurs formé de 14 universitaires dont la tâche est de rédiger un bref rapport sur chaque dossier et d’établir un classement des candidatures. Ce classement est ensuite transmis à la seconde instance, le Conseil scientifique, qui réunit le conseil d’administration de la Fondation, dont son Président, le Président du Musée du quai Branly - Jacques Chirac, et six professeurs d’université ou directeurs de recherche  (Anne-Christine Taylor, Dominique Michelet, Thomas Fillitz, Pierre-Yves Manguin, Carlo Severi). C’est alors que s’effectue la sélection définitive des lauréats.

Ces bourses sont ouvertes à tous les étudiants, sans condition de nationalité, inscrits l’année de leur candidature dans un établissement d’enseignement supérieur français ou en co-tutelle avec une université étrangère.

Le texte du projet de thèse peut être rédigé en anglais ou en français. Les lauréats reçoivent leur bourse de la Fondation sous forme de deux versements annuels. Ils seront tenus de remettre à la Fondation un rapport succinct (financier et scientifique) à mi-parcours de leur recherche, et un rapport complet à l’issue de celle-ci.

Le dossier de candidature aux bourses de recherche doctorale devra être accompagné d’une lettre du directeur de thèse arguant de la qualité du sujet présenté. Le dossier de candidature aux bourses de master devra être accompagné d’une lettre du directeur de master attestant de l’inscription en master et des qualités de l’étudiant.

Les demandes de bourses de recherche doctorale et de master doivent être établies suivant un formulaire à télécharger, durant la période de l’appel à candidature.

Pour être enregistré, le dossier de candidature complet doit obligatoirement faire l’objet d’un double envoi (pour raison juridique et archivistique) avant le 24 mai 2021 à minuit :

  • par voie électronique à l’adresse suivante : bourses.martineaublet@quaibranly.fr (les différents documents seront regroupés en un unique dossier .pdf dont le poids ne pourra pas dépasser 5Mo intitulé de la façon suivante : NOMDUCANDIDAT_bourseFMA_DOC_2021.pdf ou  NOMDUCANDIDAT_bourseFMA_MASTER_2021.pdf);
  • par courrier postal (avec mention « Candidature Bourses Fondation Martine Aublet » portée sur l’enveloppe) avec le formulaire de candidature rempli, daté et signé, à l’adresse suivante : Fondation Martine Aublet / Département de la Recherche et de l’Enseignement / Musée du quai Branly - Jacques Chirac, 222 rue de l’Université, 75343 Paris Cedex 07

Tout dossier incomplet sera écarté.

Les étudiants qui comptent s’inscrire en première année de thèse (ou en première année de master) à la rentrée universitaire 2021-2022 devront joindre à leur dossier de candidature une attestation de leur futur directeur de thèse (ou de master) confirmant leur inscription. Ils devront faire parvenir la copie de leur carte d’étudiant en septembre 2021. La liste des lauréats sera affichée sur le site web du Musée du quai Branly-Jacques Chirac et diffusée en septembre 2021 (la date exacte sera précisée ultérieurement). La cérémonie de remise des bourses aura lieu à la rentrée universitaire en soirée au musée du quai Branly-Jacques Chirac (présence souhaitable des boursiers).

N.B : Au cas où des conditions locales ou globales rendraient impossible l’enquête de terrain, une prolongation de sa date de réalisation pourra être accordée sur la base d'une justification détaillée de la part du candidat.

Musée du quai Branly. Remise de la bourse Prix Martine Aublet. 15 novembre 2013.

Lauréats des bourses de la Fondation Martine Aublet

2020 - 2021

Bourses doctorales

  • Benoît Baconnet
  • Archéologie des Amériques
  • Amérique centrale
  • Mécanismes et impacts de la diffusion de la tradition Río Bec dans les Basses Terres centrales mayas.
En savoir plus
  • Jacopo Bertoli
  • Anthropologie sociale, Ethnologie
  • Brésil
  • La forêt qui se souvient : chants rituels, mémoire et construction du paysage chez les Tikmũ’ũn-Maxakali (Minas Gerais, Brésil).
En savoir plus
  • Nora Bourquin
  • Histoire
  • Cambodge
  • La déesse Durgā Mahiṣāsuramardinī dans l’histoire sociale et culturelle du Cambodge ancien (seconde moitié du Ier millénaire de notre ère).
En savoir plus
  • Gabriela Bravo
  • Archéologie, Ethnoarchéologie
  • Chili
  • Techno-économie comparée des productions en matières dures d’origine animale chez les chasseurs-cueilleurs de la côte pacifique du Chili (IIIème et IVème régions) à l’Archaïque moyen-récent.
En savoir plus
  • Romain Denimal
  • Ethnologie
  • Guatemala
  • La Politique du sacré : Vestiges, « lieux sacrés » et néo-autochtonie des migrants mayas q’eqchi’ des basses-terres du Guatemala (département du Pétén).
En savoir plus
  • François-Xavier Faucouneau
  • Anthropologie culturelle, Socio-ethnographie comparée
  • Océanie
  • Une étude comparée des Zabana à Santa Isabel (Iles Salomon) : examen des notions de “chef” et de “big man” en Mélanésie insulaire.
En savoir plus
  • Lydia Haddag
  • Histoire de l'art
  • Maghreb
  • Les mondes de l’art maghrébins au XXème siècle : Une lecture comparatiste de l’histoire des collectifs artistiques, Alger-Tunis, 1930-1990.
En savoir plus
  • Morgan Jenatton
  • Anthropologie sociale
  • Mexique
  • Reconnexion des dimensions sociales, écologiques et nutritionnelles dans les systèmes agrialimentaires : une enquête socio-anthropologique des filières de la tortilla mexicaine et du pain français.
En savoir plus
  • Ana Maria Jimenez Guevara
  • Anthropologie sociale
  • Colombie
  • Écologie politique des mobilisations paysannes dans la haute montagne des Andes septentrionales. Sumapaz, Colombie (XXe-XXIe siècle).
En savoir plus
  • Marie Kolbenstetter
  • Archéologie
  • Honduras
  • Connaissance, tradition et échange au carrefour des cultures : étude anthropologique des industries et techniques précolombiennes sur El Tigre, Honduras méridional (400 - 1521 apr. J. C.).
En savoir plus
  • Federico Lifschitz
  • Anthropologie sociale
  • Mexique
  • La fête exponentielle : multiplication et politisation du cycle cérémoniel d’une communauté p’urhépecha de Michoacán (Mexique).
En savoir plus
  • Camille Mayeux
  • Archéologie
  • Amérique du Nord
  • Habitat et hygiène des populations littorales du Grand Nord américain (12e-17e siècle) approches archéoentomologiques et archéobotaniques.
En savoir plus
  • Capucine Monfort
  • Histoire de l'art
  • Cuba
  • La formation des artistes cubains au XIXe siècle. L'étude de l'Académie des Beaux-Arts San Alejandro de La Havane de 1817 à 1907.
En savoir plus
  • Léa Roth
  • Archéologie
  • Afrique centrale
  • Paver Ifé, construire le pouvoir : urbanisme, connexions et espace dans un centre ouest-africain, 1000 – 1400 CE.
En savoir plus