Thérèse Rivière photographe

Du 18 janvier au 28 avril 2024

Contenu

Thérèse Rivière photographe

Du 18 janvier au 28 avril 2024

Thérèse Rivière (1901-1970) est connue principalement comme l’ethnologue qui mena avec Germaine Tillion une mission d’étude des Chaouis dans l’Aurès, en Algérie, entre décembre 1934 et 1937. Dans ce contexte colonial de l’entre-deux-guerres, en suivant précisément les manuels d’instructions du musée d’ethnographie du Trocadéro, elle collecta avec Germaine Tillion de nombreux objets et réalisa photographies, films et enregistrements. Si Thérèse Rivière n’écrivit pas sur sa pratique photographique, on en devine l'importance pour elle, tant elle y recourut et prit soin de documenter et d’organiser matériellement ses négatifs et ses tirages.
Entrée au musée d’ethnographie du Trocadéro en 1928, grâce à son frère Georges Henri Rivière qui en était le sous-directeur, elle mena de front des études à l’École du Louvre et à l’Institut d’ethnologie. Elle participa à la modernisation des méthodes de travail impulsée par son frère, notamment à l’usage renouvelé de la photographie. Elle contribua largement à la création de la photothèque et côtoya au musée de jeunes photographes d’avant-garde comme Pierre Verger et René Zuber. Thérèse Rivière poursuivit sa carrière au musée jusqu’en 1947. Internée de cette date jusqu’à sa mort en hôpital psychiatrique, elle s’effaça progressivement des mémoires.
 
Le musée du quai Branly - Jacques Chirac conserve plus de 9000 photographies de Thérèse Rivière, produites sur une période très courte, entre 1934 et 1945. La professionnelle de photothèque s’y dévoile autant que la photographe. La première s’astreint à identifier et légender toutes ses photographies qui viendront ensuite illustrer publications, conférences ou exposition au musée de l’Homme ; la seconde utilise différents appareils, recourt à différents types de tirages, s’essaye à la photographie en couleur…
 
Le musée présente pour la première fois les différents aspects de son œuvre de photographe en exposant des tirages montés et légendés de sa main, des photographies prises dans les Aurès, des ensembles inédits pris en Espagne fin 1939 et ses dernières photographies connues, datées de 1945 à Paris.

Rendez-vous

Rencontre avec Carine Peltier-Caroff

  • le mardi 5 mars 2024 à 17h au salon de lecture J. Kerchache

 

L'accrochage en images

×

Vues sur l'accrochage "Thérèse Rivière Photographe" en boite arts graphiques du 18 janvier au 28 avril 2024

© musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Julien Brachhammer