Le 11 mai 2024

ESCLAVAGE & CINÉMA

Résister ! Survivre, S’opposer, Se révolter

Une série proposée par la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage et réalisée par Antoine Guégan. Dans le cadre des journées de commémoration de l’esclavage et de son abolition, la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage et le musée du quai Branly – Jacques Chirac s’associent pour proposer une série de films mobilisant la mémoire de l’esclavage à partir de plusieurs points de vues et imaginaires.

Cette année, Esclavage & Cinéma met à l’honneur des films où la résistance est le mot d’ordre des esclaves. Alors que M Marronnage déroule un univers dystopique et afro-futuriste, La Rivière Tanier sur l’île Maurice au XXe siècle, Lève tes morts à La Réunion au XVIIIe siècle et Tamango sur un navire négrier clandestin du XIXe siècle, ces trois films montrent l’importance de la résistance. Se déroulant à des époques différentes, dans des lieux différents, ces films se rejoignent par la célébration des combats quotidiens des personnes mises en esclavage et de leurs descendants.
Résister, c’est s’opposer au système, aux maîtres et à leur culture tout en affirmant la sienne

PROGRAMME DE LA JOURNEE (Télécharger ici)

  • 10h30-10h35 : Présentation de la journée
  • 10h35 : Présentation du court-métrage M Marronage de Patrice Le Namouric, 2013, 18 min
  • 10h40-11h00 : Projection Un air de Glissant : Bois des haut (Valérie Pirson, 2023, 2 min) et M Marronage de Patrice Le Namouric,
  • 11h10-12h10 : Table-ronde avec Hugo Rousselin, June Balthazard et Gilles Elie-Dit-Cosaque sur la thématique « Mettre en scène l’esclavage » 
     
  • 12h20-14h : Pause Déjeuner
     
  • 14h00 : Présentation du court-métrage : La Rivière Tanier de June Balthazard, 2017, 18 minutes ; film présenté par la réalisatrice.
  • 14h05-14h25 : Projection de Un air de Glissant : Un champ d’îles (Florent Lazare, 2023, 2 min.) choisi par J. Balthazard et de La Rivière Tanier de June Balthazard
  • 14h25-14h55 : Discussion entre June Balthazard et le public.
     
  •  Pause café
     
  • 15h05 : Présentation du court-métrage Lève tes morts de Hugo Rousselin, 2021, 16 minutes ; film présenté par le réalisateur
  • 15h10-15h30 : Projection de Un air de Glissant : Pour Laoka (Julie De Halleux, 2023, 2 min) choisi par H. Rousselin et de Lève tes morts de Hugo Rousselin
  • 15h30-16h00 : Discussion entre Hugo Rousselin et le public 
     
  •  Pause café
     
  • 16h20-16h25 : Présentation du long-métrage Tamango de John Berry, 1958, 1h40
  • Invité : Jacques Demange (Chercheur en cinéma)
  • 16h25-18h05 : Projection de Un air de Glissant : L’appel (Gilles Elie-Dit-Cosaque, 2023, 2 min.) et de Tamango de John Berry
  • 18h05-18h50 : Discussion avec le public
  • PRÉSENTATION DES FILMS

  • La rivière Tanier 

    de June Balthazard (2017, 17min30)

    La séance sera animée et suivie d’un débat avec June Balthazard

    Dans le film La rivière Tanier, la réalisatrice fait le portrait de sa grand-mère mauricienne Marie Lourdes, une femme créole atteinte de la maladie d’Alzheimer. Avec un procédé proche de la gravure, ce film d’animation emprunte à l’archéologue le geste qui consiste à creuser, pour révéler à travers les souvenirs enfouis, une identité créole. La rivière Tanier s’ouvre sur un fait historique. Pendant la Traite au Bénin, les esclavagistes faisaient tourner les personnes qu’ils avaient enlevées autour du totem de l’arbre de l’oubli. Au bout d’un certain nombre de tours, ces personnes étaient censés avoir perdu la mémoire. L'histoire de Marie Lourdes résonne avec ce grand arrachement originel et ses répercussions sur une identité́ créole, par essence mouvante. L’animation est creusée dans une matière sèche, qui est irriguée par le flux des témoignages qui bruisse comme l'eau de la rivière
     

  • Lève tes morts

    de Hugo Rousselin (2021, 16 minutes)

    La séance sera animée et suivie d’un débat avec le réalisateur Hugo Rousselin

    En 1752 à La Réunion, Soa, ancienne esclave malgache, pense avoir trouvé un tunnel qui la ramènerait à Madagascar. Lorsque son village de marrons tombe sous la menace de chasseurs d’esclaves, Soa doit faire face à un choix inéluctable, rester avec ses proches ou fuir pour enfin retourner chez elle.
     

  • M Marronnage 

    de Patrice Le Namouric (2013, 18 minutes)

    2071. Quatre individus fouillent une zone interdite de la métropole du jeune Empire Karaïb FWI. Repérés, ils emportent leur butin au péril de leur vie. Leur seule échappatoire :  

    disparaître !
     

  • Tamango

    de John Berry (2013, DCP, VF,  18 minutes)

    Malgré l'abolition de l'esclavage vers 1820, des bateaux négriers clandestins continuaient leur odieux trafic. Sur la côte guinéenne, un chef de tribu vient de vendre une cinquantaine de ses sujets contre quelques barils de rhum et des fusils. Le bétail humain est hissé sur le bateau l'Esperanza I et entassé dans les cales. Le monotone voyage est adouci par la présence d'une jeune esclave noire, Aïché, dont le capitaine a fait sa maîtresse depuis plusieurs parcours, et qui lui est devenue aussi indispensable que l'alcool dont il se grise. 

    Mais cette traversée ne sera pas facile! Les esclaves noirs vont se grouper sous l'autorité du plus fort et du plus courageux d'entre eux : Tamango. Malgré les supplications d'Aïché, qui a compris que la révolte de ses frères de couleur était vouée à la plus atroce des répressions, Tamango et ses camarades briseront leurs chaînes et, à la faveur de l'exercice pris sur le pont, se jetteront sur les marins armés pour s'emparer de leurs fusils...
     

  • Un air de Glissant

    Production Gilles Elie-Dit-Cosaque (2023, VF, 10 épisodes de 2 minutes)

    Chaque projection de la journée sera accompagnée d’un épisode.

    Cette série inédite de films d'animation colore et anime en démultipliant les styles les textes poétiques de l'auteur martiniquais. La beauté de l'écriture, les thématiques et l'imaginaire du poète sont mis en lumière par la créativité de 10 graphistes, d'origine ultramarine pour la plupart. La série de films courts, proposée par Gilles Elie-Dit-Cosaque, réveille, révèle et prolonge la pensée de Glissant dans une animation "créole".

  • Pour la FME, l’historien du cinéma Antoine Guégan revient sur les films, les cinéastes, les sujets qui ont fait l’esclavage au cinéma, depuis plus d’un siècle. https://memoire-esclavage.org/cinema
  • Gratuit (dans la limite des places disponibles)

  • Durée :  13:30
  • Lieu :  Salle de cinéma
  • Dates :
    Le samedi 11 mai 2024 de 13:00 à 18:30
  • Accessibilité :
    • Handicap moteur
  • Public : Chercheur, étudiant, Tous publics
  • Categorie : Cinéma

Autour de l'événement

Visites guidées, ateliers, concerts, etc.
toutes les activités organisées dans le cadre de l'événement

Autour de l'événement

En partenariat avec